Messe mémoriale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Messe mémoriale

Message par Jenah le Jeu 16 Mai 2013 - 18:33

La clerc avait été appelée d'urgence en Franche-Comté alors qu'elle était en convalescence en Champagne, soignant ses blessures et maux divers. Elle n'aurait pu refuser, quand c'était un ami qui lui demandait de célébrer une messe pour son frère défunt. Et oui Goclad s'était éteint, laissant derrière lui son corps terrestre et bon nombres de souvenirs partagés avec tous. La cérémonie serait surement difficile, mais elle était essentielle, un peu de réconfort et de chaleur pour une famille meurtrie.

Meurtrie, elle l'était aussi, le trajet fut rude, mais la présence de son époux lui donnait plus de force et les brigands s'ils avaient attaqué son coprs n'avaient point entamé son esprit. Jenah pu donc arriver à Sochaux, se présentant en compagnie de Sarrasin. Ils furent guidés vers la chapelle et Jenah prit possession des lieux, péparant ses mots qui devraient être forts et justes. Elle s'était installée sur un banc, assise, le dos reposé contre le dossier, elle regardait au travers des petits vitraux, le Très-Haut l'aiderait, la guiderait comme Il guiderait les fidèles qui se réuniraient ce jour.

_________________
avatar
Jenah

Messages : 9
Date d'inscription : 20/05/2012
Localisation : Luxeuil

http://bourgogne-creative.exprimetoi.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messe mémoriale

Message par Leif le Sam 18 Mai 2013 - 1:03

*Sous le ciel pluvieux noyé de brumes sales,
Devant l’Océan blême, assis sur un ilôt,
Seul, loin de tout, je songe au clapotis du flot,
Dans le concert hurlant des mourantes rafales.
Crinière échevelée ainsi que des cavales,
Les vagues se tordant arrivent au galop
Et croulent à mes pieds avec de longs sanglots
Qu’emporte la tourmente aux haleines brutales.

Partout le grand ciel gris, le brouillard et la mer,
Rien que l’affolement des vents balayant l’air.
Plus d’heures, plus d’humains, et solitaire, morne,

Je reste là, perdu dans l’horizon lointain,
Et songe que l’Espace est sans borne, sans borne,
Et que le Temps n’aura jamais ... jamais de fin.


Loin est la misère quand la mort d'un proche nous prend les tripes.
Loin est la mélancolie, quand la tristesse d'un proche devient supplice.

Ce frère-là, n'était tout simplement pas qu'un frère, mais une personne dont l'essence même et l'aura représentait bien plus, son choix de partir en mer fut déjà une immense et tragique perte dont la résonance des vagues ne réclamait que son retour, retour jamais annoncé et jamais tenu.

La mort tragique ne préparait personne et encore moins les plus téméraires de la vie.
Le Comte de Sochaux, était au plus mal et la douleur ne voulait pas s'amoindrir avec le temps, pas encore, pas maintenant.

Quand cette triste nouvelle lui effleura les oreilles, il n'y avait que l'alcool, triste breuvage aquatique qui pouvait lui résonner "qu'ainsi va la vie"
Dans sa grand hâte, il avait sollicité une amie proche qu'était Jenah pour un dernier mémoire, il l’accueillit d'une bise rapide accompagné de son mari Sarrasin.


- Merci d'être venu ... Le soleil est triste ce jour.

*Jules Laforgue

_________________
« Le premier précepte d'un roi, c'est de savoir supporter la haine. »
avatar
Leif
Comte de Sochaux
Comte de Sochaux

Messages : 1624
Date d'inscription : 29/10/2009

http://sochaux.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messe mémoriale

Message par Bastian. le Dim 19 Mai 2013 - 18:27

Deux carrosses s'arrêtaient devant la grille du Château de Sochaux, pour le jeune garçon, c'était la première fois qu'il voyait l'endroit ou peut-être qu'il ne s'en rappelait plus, tout simplement, après ses longs voyages en mer.
De l'intérieur, il regarda de ses yeux noirs ceux qui arrivaient également avant de les lever plus haut dans le ciel.
Oui, Surtout le ciel dont on lui avait dit que son père monterait rejoindre le Très-Haut pour se reposer éternellement auprès de sa famille.
Mais pourquoi ? Pourquoi était-il ce jour-là, allongé sur le lit, les yeux clos et le teint pâle, entouré de visages meurtris et sanglotant de larmes ?
Tout fut confus dans sa tête ce jour-là, l’enfant pur et joyeux s’en était allé avec son père pour ne laisser qu’un jeune garçon silencieux et renfermé sur lui, aucun mot ne sortit de sa bouche depuis des semaines, sa voix noyée dans le chagrin de cette disparition.

Il regarda toujours le ciel, les yeux vident de tous sentiment pour le moment.
L’envie de sortir de la voiture se faisait de moins en moins pressante, il était bien là, assit à contempler le paysage, peut-être pour tout simplement ne pas retourner à la dure réalité et revoir cette coquille vide de toute vie lors de la cérémonie. Dans ses bras, il serra Hope, son louveteau offert par sa tante Ilays comme cadeau, son seul et unique ami avec qui il était désormais inséparable.

Un petit coup d’œil à Barrack, ancien garde du corps personnel de son défunt paternel, tôt ou tard, il faudrait bien descendre, juste pour lui dire au revoir une dernière fois. Un long soupir suivit d’une larme qui glissa le long de sa joue, Bastian se remit sur ses pieds pour descendre de la coche. Il aurait bien aimé revoir une dernière fois le sourire de Goclad, il donnerait tout ce qu’il avait pour simplement être serré dans ses bras encore une fois et partager cette complicité, père et fils.


Pourquoi ne puis-je pas le rejoindre Barrack ? Pourquoi m’a-t-il abandonné ?

Deux questions qu’il aurait aimé poser à cet instant mais qu’il ne ferait jamais, à quoi bon ? Personne ne semblait capable de lui répondre de toute façon, personne ne saurait dire pourquoi il était mort ? Pourquoi lui et pas un autre ? Pourquoi le Très-Haut était si cruel ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?

Des pas bien lent, il traina ses pieds puis leva de temps à autres son regard à la recherche de la présence de sa mère, caressant les poils doux d’Hope alors qu’ils arrivaient à l’entrée de la chapelle. Le Dumb d’Ormerach entra en se mordant la lèvre alors que tout est blanc à l’intérieur, blanc comme la tenue qu’il portait, blanc comme le teint de son père. Quelques personnes étaient présentes, il ne chercha pas à les identifier, il ne chercha pas réellement leur regard, les yeux perdus dans le vide de la chapelle, la gorge trop nouée pour ne dire qu’un seul mot, seules les larmes le trahissaient au final.


Dernière édition par Bastian. le Lun 20 Mai 2013 - 11:27, édité 1 fois

_________________
avatar
Bastian.
Neveu du Comte
Neveu du Comte

Messages : 30
Date d'inscription : 19/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messe mémoriale

Message par Jade le Dim 19 Mai 2013 - 20:48

Comme la plupart des êtres équilibrés en ce monde, Jade détestait les funérailles, messes commémoratives et toute autre cérémonie reliée au domaine des morts. Néanmoins, il y en a certaines que l’on redoute plus que les autres ; celles d’un conjoint, d’un enfant, d’un parent, d’un frère ou d’une sœur. Bien que Goclad von Dumb n’eut aucun lien de sang avec la flamboyante rouquine et qu’il fut devenu son oncle suite au mariage de sa mère Katarina avec le Comte de Sochaux, les deux étaient si proches que cela dépassait la simple relation par alliance.

Le décès l’avait foudroyée, comme elle avait pleuré dans les bras de son époux ! Inconsolable pendant de longs instants et lorsqu’elle se calmait, ce n’était que pour recommencer avec autant d’accablement en se remémorant des souvenirs qui les unissaient.


Tu sais qu’il m’avait promis de m’amener un jour en bateau ? Et qu’il fut mon premier protecteur ?

Se confiant ainsi à son mari, la tête contre son épaule, les sanglots étouffés contre le tissu, le cœur serré par une infinie tristesse, la Duchesse avait besoin de s’épancher. La seule présence réconfortante du bel Espagnol l’aidait à surmonter sa douleur. Les hommes connaissaient souvent leur propre force mais sous-estimaient la majorité du temps la puissance de soutien et de tendresse de leurs bras. La rousse se devait de tenir le coup, il le fallait, jamais Goclad n’aurait voulu la savoir ainsi abattue.

Je porterai le collier qu’il m’avait offert… celui qui appartenait à sa… mère…

Voix étranglée au sein de sa gorge, elle parvint néanmoins à se contrôler, retenant les larmes qui pointaient au sein de leur mer intérieure, évitant le débordement. Sobrement vêtue, portant des vêtements de deuil noirs, la Sparte pouvait se le permettre vu son immense fortune, ses cheveux, « qui pètent le feu » comme le disait son oncle, étaient recouverts d’une délicate dentelle noire, Jade était prête. Le plus difficile était à venir. Dire au revoir.

Au bras d’Ezequiel, elle laissa les petits auprès de la nounou dans leur chambre, ne tenant pas à ce qu’ils voient leur mère triste pendant l’office. Le couple se dirigea vers la Chapelle, pourquoi ses pieds si délicats habituellement étaient-ils si lourds en ce moment ? Elle salua Jenah, son époux et Riese, puis prit les mains de son père entre les siennes, la gorge nouée par l’émotion. C’est à ce moment qu’elle vit un enfant entrer dans la chapelle. Le choc la foudroya, il ressemblait tant à Goclad, cela ne pouvait qu’être Bastian, il semblait à peine plus vieux que Maximilien. Elle aurait reconnu ses yeux-là partout… Se penchant vers lui, parlant à voix basse, la rouquine était émue.


Tu es sûrement Bastian… je suis la nièce de… enfin… je suis ta cousine Jade.

Que de tristesse, pouvait-elle lire en ses yeux sombres ! Pourquoi les hommes partaient-ils si jeunes ? Laissant des enfants qui ne connaîtraient pas leur père derrière eux... La Sparte avait grandi une partie de sa vie sans père et comprenait le désarroi que le jeune garçon devait éprouver.

_________________
avatar
Jade
Fille du Comte
Fille du Comte

Messages : 106
Date d'inscription : 18/01/2011
Age : 25
Localisation : au lit

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messe mémoriale

Message par Kalvin le Dim 19 Mai 2013 - 21:09

Vêtu sobrement, comme à ses habitudes, le cadet de la famille fit son apparition , une main posée sur la main de sa belle, tenant Khyan dans ses bras. Le laissant observer avec de grand yeux toutes les personnes et la chapelle.

Le petite Cladeys dans les bras de sa mère, dormant sereinement au creux du bras de sa douce.

Marquant une pause pour se signer en entrant dans la chapelle, il marqua un pause, cherchant du regard des visages connus et inconnu, lorsqu'il fût attiré par un visage un peu plus enfantin

_________________
]
avatar
Kalvin
Frère du Comte
Frère du Comte

Messages : 781
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 31
Localisation : Chaussin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messe mémoriale

Message par Ilays le Dim 19 Mai 2013 - 21:29

Ilays c'était préparé ce matin là sans aucune joie aucune. Le demeure était calme, les enfants eux même étaient silencieux comme si, malgré leur jeune âge, ils savaient ce qui se passait. Une fois revêtu de sa tenue sombre de deuil elle partit avec mari et enfants pour sochaux. Sur place elle resta aux côtés de son époux, tant pour le soutenir dans sa peine que pour que lui en fasse autant. Lui tenait khyan, tandis qu'elle portait la petite dernière, cladeys. Cladeys, un prénom en hommage à ce beau-frère et surtout ami qui venait de partir trop tôt.
Elle soupira un sourire aux lèvres malgré la peine, en repensant un instant à divers moment avec lui. Il y avait eu de très bons moment et c'était ces moments là qu'il fallait retenir.
Suivant le regard de kalvin tadis qu'elle se signait elle vit le jeune bastian, le visage grave et fermé.

Elle murmura à kalvin.


Il a l'air tellement triste.

Elle remarqua que jade était au près de lui, préférant les laisser tranquille elle salua les autres personne présente après quoi elle s'installa pour prier à la mémoire de goclad.

_________________
avatar
Ilays
Belle-soeur du Comte
Belle-soeur du Comte

Messages : 776
Date d'inscription : 22/05/2012
Age : 21
Localisation : Luxeuil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messe mémoriale

Message par Riese le Lun 20 Mai 2013 - 10:03

Riese avait fait le déplacement sur les terres du Comte de Sochaux pour rendre un dernier hommage à un homme qui avait fait beaucoup pour la FC et qu'elle avait eu plaisir à croiser de temps à autre. Elle le connaissait peu mais avait plus côtoyer son épouse Lysiane. Elle avait pleurer le décès de cet homme qui avait fait de bonnes choses.
Elle n'aimait pas venir dans les chapelles mais là, elle avait décider de venir pour prier.

Elle croisa le regard de Jade de Sparte, elle lui sourit en silence. Vu l'ancien Franc Comte et sa compagne et remarqua la venue d'un jeune enfant qui ressemblait beaucoup au Comte de Villersexel. Elle croisa ces mains pour ne pas les faire trembler tellement elle se dit que la tristesse de cet enfant devait être immense.

Elle ferma les yeux et pria pour Lysiane, son fils et la famille de ce franc comtois inoubliable.
avatar
Riese

Messages : 541
Date d'inscription : 19/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messe mémoriale

Message par Harmonie le Lun 20 Mai 2013 - 10:36

Son oncle était décédé, la nouvelle était arrivée alors que justement elle se préparait à revenir en Franche Comté avec Gregor pour quelques jours. La joie de revoir cette terre et sa famille avait bien vite laissait la place à la tristesse. Depuis qu'elle était arrivée durant les froid jour d'hiver, toute timide et tremblante, elle avait vu et croisé du monde. Certains visages et certaines rencontres marquent plus que d'autre et son oncle faisait partit de cela. Il avait de suite était gentil avec elle, allant même jusqu'à lui offrir des robes dont, ironie du sort, se trouvait être une robe de deuil pour l'une d'elle. Ses yeux bleus pâles regardait la robe sans vraiment la voir jusqu'à ce qu'une servante vienne lui dire qu'il fallait se presser. Quand elle fut habillé et peigné, elle se rendit à la chapelle, au dehors le ciel n'était ni bleu ni gris, il était juste triste, aussi triste que devait l'être tous les gens qui avait connu l'Oncle Goclad. Elle entra seule dans la chapelle, d'ailleurs pour quoi était-elle toujours seule ? Ici, ailleurs, elle avait l'impression de passer le plus clair de son temps en solitaire. Pour une fois elle aurait bien aimé avoir un ou une amie, qui soit là pour l'épauler mais au lieu de ça un grand vide et un silence à peine entre-coupé de murmure. A l'intérieur de la chapelle était présent certains membres de la famille mais aussi des gens qu'elle ne connaissait pas. D'un signe de tête elle saluât tout ce monde et partit non loin de son Père pour se recueillir et prier.

_________________

Spoiler:
avatar
Harmonie
Fille du Comte
Fille du Comte

Messages : 210
Date d'inscription : 12/01/2013
Age : 18
Localisation : Saint-Claude

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messe mémoriale

Message par Jenah le Mar 21 Mai 2013 - 18:26

L'accueil fut bref, mais Jenah n'en attendait pas plus, son ami paraissait bien abattu.

Je t'en prie Leif, dit-elle d'une voix douce, non il n'avait pas à la remercier, c'était de son devoir et même si cela lui coûtait physiquement, c'était la Foi et l'amitié qui l'avaient poussée jusque là. Je vais me préparer un peu, tu as des souhaits particuliers? Bien sur chacun pourra prendre la parole, il y aura un moment pour cela. Il n'avait surement pas l'esprit à la réflexion, mais elle préférait tout de même demander et puis après tout ça l'occuperait peut être un peu que depenser à cela, plutôt qu'à autre chose.

_________________
avatar
Jenah

Messages : 9
Date d'inscription : 20/05/2012
Localisation : Luxeuil

http://bourgogne-creative.exprimetoi.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messe mémoriale

Message par Saffig le Mar 21 Mai 2013 - 18:45

Saffig, vêtue de son uniforme de cérémonie arriva pour assister à la messe en l'honneur d'un grand homme. Non pas qu'elle l'eut personnellement connu, pas vraiment. Mais elle avait servi sous ses ordres, lors de sa première campagne, il était gouverneur de l'armée avec laquelle ils avaient tenu le siège de Genève, pendant que d'autres libéraient Annecy. Elle avait toujours eu beaucoup de respect pour lui, et l'honorer maintenant qu'il rejoignait le Très-Haut lui semblait la moindre des choses.

Elle resta au fond, à l'écart, ne voulant pas déranger la famille du défunt.

Saffig
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Messe mémoriale

Message par Sarrasin le Jeu 23 Mai 2013 - 13:21

La reprise était douloureuse, ils avaient tenté de faire face seule à une armée, mais le combat était joué d'avance. Le temps de repos pour leurs corps terrestres était long et se passait à Langres, mais leur corps terrestre était encore de ce monde. Quand le couple lut le courrier envoyé par Leif, ils virent qu'il n'en était pas de même pour tous et qu'un corps terrestre avait lui eu le droit au repos eternel loin de tout maux et toute souffrance, mais plongeant ses proches dans celle non mesurable du deuil. Goclad s'était en allé.
Même si le trajet fut rude, ils le firent pour se rendre jusque Sochaux, où le dernier hommage à cet homme serait fait, celui des adieux mais aussi celui d'une nouvelle page qui se tourne poussée par le doigt du destin suivant un but que nul ne connait.
Il salua silencieusement les différentes personnes qui se présentaient pour ce dernier hommage. Il en connaissait beaucoup que ce soit de près ou de loin, mais sentait une peine commune qui envahissait au fur et à mesure la bâtisse. Il aurait bien aimé prononcer quelques mots, mais sa voix faiblarde ne lui laissait pas cet occasion, les traumatismes étant encore trop récent, il s'économiserait donc.
Il n'avait pas beaucoup connu Goclad, tout du moins pas de près, mais il savait qu'il était aussi marchand, ce désir commun de voyage et de commerce qui demandait des forces de tout les instants. La grande famille des marchands perdait un précieux membre et pour cela il se devait de lui rendre hommage car même si ce n'est une famille de terre ou de sang, cela reste une famille de gens poursuivant les mêmes idéaux.

Sarrasin
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Messe mémoriale

Message par Leif le Dim 26 Mai 2013 - 17:57

Lassitude de marcher dans cette chapelle triste, des personnes étaient présentent pour l'hommage de Goclad et le Comte n'avait pas la force d’accueillir tout le monde et c'est d'une nonchalance divine, qu'il répondit à Jenah.

Je n'ai pas de souhait particulier, fais moi signe quand on pourra prendre la parole ... J'ai beaucoup de chose à dire.
Prends ton temps, Jenah.


Après ces mots, un sourire de politesse s'accompagna pour continuer sa marche personnelle vers le tombeau, milles écueils l'entravait dans son esprit pour s'écrouler et rester à même le sol, mais il devait continuer, rester auprès du corps inerte, repenser à tous ces moments là ... Foutre de Dieu, la mort est misère.

Dans le même temps, il reçut un courrier d'un laquais, missive de Lysiane qui lui avait écrit qu'elle ne pouvait venir ... La tristesse battait son comble partout et sur chaque naufrage.

_________________
« Le premier précepte d'un roi, c'est de savoir supporter la haine. »
avatar
Leif
Comte de Sochaux
Comte de Sochaux

Messages : 1624
Date d'inscription : 29/10/2009

http://sochaux.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messe mémoriale

Message par Kalvin le Lun 27 Mai 2013 - 11:41

sourit à sa femme tout en lui serrant tendrement la main avant de la relacher, tout en laissant ses doigts filés sur la paume de cette dernière. Kalvin rejoigna le fils désormais orphelin de père, et s'accroupi à ses cotés, tout en s'adressant à lui

Bonjour mon grand, car te voilà devenu grand par la force des choses...

il laissa sa phrase en suspend, tournant son visage avec Bastian, son regard pâle, cherchant les yeux de son neveu

Sache une chose...ton père est toujours là, en toi, prêt à te soutenir dans les plus sombres moments...il est d'ailleurs là en ce moment même

Prend délicatement la main gauche de son neveu pour la porter à sa tempe et à son coeur, avec un léger sourire

Saches aussi, que ton oncle Leif, malgré son coté bourru, et moi-même seront également présent pour te soutenir, te conseiller, te guider, ou tout simplement pour être auprès de toi quand tu en estimera le besoin...

me redressant, il sourit délicatement, à nouveau, portant mon regard vers Leif, marchant au pas et suivant le chemin du tombeau, tout en posant une main conviviale sur l'arrière du crâne de Bastian, puis acquiécant du chef à l'intention de Jade, tournant son regard vers sa femme, l'invitant à le précéder, poussa doucement Bastian tout en ouvrant la marche, vers le Comte

Allons y mon grand, ne laissons pas notre frère et oncle seul avec ses souvenirs

_________________
]
avatar
Kalvin
Frère du Comte
Frère du Comte

Messages : 781
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 31
Localisation : Chaussin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messe mémoriale

Message par Loïc-Marcus le Mar 28 Mai 2013 - 14:15

Le jeune Loïc qui était presque un homme, qui en fait en était devenu un par la force des choses suite au décès de son père, avait suivit de près le carrosse de son petit frère. L'aîné de la fratrie veillait, même si c'était de loin, sur Bastian le benjamin. La puînée, sa sœur jumelle, n'était pas là puisqu'elle avait été renié voilà bien des lunes. Dans cette chapelle se trouvait des visages pour la plus part entre-aperçu de membres de la famille et d'ami de celle-ci.
Bien qu'homme de stature imposante malgré son âge, il était et savait se faire discret, la mort de son père ne l'avait pas soudainement fait sortir de cette aura froide et mystérieuse qu'il dégageait. Discret donc, il laissa les gens s’épancher sur leur peine ou se répandre en dérisoires mots de réconfort au près du plus jeune. Lui préférait rester en retrait, moins il parlait, mieux ils se portait. De toute façon qu'avait-il à dire, quels mots seraient suffisamment clair et précis pour décrire ce mélange de colère et de tristesse qui c'était abattu sur eux. Leur mère, car Lysianne était devenue au fil des années tout comme, n'avait pas pu ce joindre à eux, c'est donc d'un œil des plus protecteur qu'il observait les gestes et les traits du visages du petit Bastian. Le jeune homme était inquiet pour ce petit frère qui se terrait de plus en plus dans le mutisme, accroché à son loup comme on s'accroche à une bouée de sauvetage. L'enfant lui semblait à mille lieux d'ici, au prise des plus grand tourments. Si Loïc avait toujours été taciturne, Bastian lui, était un enfant jovial et heureux de vivre et ne plus voir de réaction sur le visage de son frère lui causait à lui les plus grands maux.
Alors qu'il décidait qu'il en était assez, il se fît violence pour aller près du groupe autour de l'enfant. Le discret ténébreux saluait les gens d'un signe de tête, feintant même un sourire peut être, avant de poser une main à la fois ferme et réconfortante sur l'épaule de son frère derrière qui il se trouvait être.


- « Viens Bastian. »
avatar
Loïc-Marcus

Messages : 6
Date d'inscription : 27/05/2013
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messe mémoriale

Message par Jenah le Jeu 30 Mai 2013 - 21:17

Il était donc temps, même si cela serait dur, même si tous auraient surement voulu avoir plus de temps, plus de moments, plus de souvenirs encore partagés avec Goclad. Mais il fallait avancer un peu, si peu, le premier pas était toujours le plus dur, pour aujourd'hui on se contenterait de tenir debout s'appuyant les uns sur les autres, chaque chose en son temps, à chaque jour suffisait sa peine. Il en était de même pour Jenah, qui aurait également du mal à tenir debout un moment étant donné sa forme physique. Une accolade légère à son époux pour se redonner un peu de force et l'archidiaconesse se plaça face à tous, portant un regard bienveillant envers les êtres réunis. La mère Dumas inspira calmement et prit la parole en ces mots.

Mes sieurs, mes dames, frères et sœurs, bienvenue en la maison du Très-haut. Merci à tous de votre présence. Soyons réunis autour de cette famille sochalienne, laissons la Foi et l'Amitié nous prodiguer un peu de chaleur en ce triste jour. Réunissons nous pour saluer cet homme qui nous quitte, cet homme que nous avons connu, ce frère aristotélicien que nous n'oublierons point.

Avant toute chose, adressons au Très-Haut cette prière de pardon, afin qu'il nous accorde le pardon de nos péché. Avec honnêteté et humilité lavons nous de nos erreurs.

« Je confesse à Dieu Tout puissant, à tous les Saints, ainsi qu'à vous, ici réunis, parce que j'ai pêché, en parole, en pensée, en action. Je supplie tous les Saints et vous mes Amis, de prier le Créateur pour moi. Que le Très Haut nous accorde son pardon, l'absolution et la rémission de tous nos pêchés. »
Elle prononça la prière en même temps que les autres. Cette prière qui prenait plus d'importance ce jour, alors que l'âme de Goclad serait jugée par le Seigneur.

La brune reprit ensuite, prions ensemble, frères et sœurs, récitons le Credo, hymne de l'Amitié Aristotélicienne.



_________________
avatar
Jenah

Messages : 9
Date d'inscription : 20/05/2012
Localisation : Luxeuil

http://bourgogne-creative.exprimetoi.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messe mémoriale

Message par Gwenaelle_Marie le Dim 9 Juin 2013 - 15:29

Entièrement vêtue de noir, voilée de dentelle, Naelle était entrée à pas lent, discrète... à peine un bruissement de soierie... Sévèrement corsetée, les cheveux tiré en arrière en un chignon strict, elle avait pris place sur un des sièges du fond.

Elle avait cherché à dissimuler son teint pâle, ses joues creusées. L'âme meurtrie et le coeur en berne, elle commémorait ce jour plus qu'un oncle... son confident et père de coeur...

Personne ne pouvait comprendre ce qui les liait. Aucune âme qui vive n'était en mesure d'imaginer ce qu'il lui avait apporté de son vivant...

Elle baissa la tête, se recueillant, le livre des vertus en main. La gorge nouée et incapable du moindre mot, elle écouta les autres réciter le crédo....

Elle resterait digne mais éviterait tout contact avec le monde extérieur. Quand la fin de la cérémonie viendrait, elle partirait, aussi discrète qu'elle était arrivée... Avec ce chagrin et cette douleur tenaces qui la torturaient depuis le départ de son adoré et regretté Goclad...

_________________
avatar
Gwenaelle_Marie
Nièce du Comte
Nièce du Comte

Messages : 3
Date d'inscription : 24/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messe mémoriale

Message par Jenah le Lun 24 Juin 2013 - 18:49

L'ambiance était pesante tant la peine se ressentait. Jenah continua tout de même.

Poursuivons avec une lecture, voici un extrait du livre des vertus.


Oane était ravi que sa quête soit enfin arrivée à son terme. Il admirait la plaine du regard lorsqu’il s’effondra. Tous s’attroupèrent autour de lui pour lui venir en aide. Quelques uns tentaient de le maintenir dans une position presque assise, mais il était clair pour tous qu’il vivait ses derniers instants. Mais, malgré le tragique de l’événement, alors que tous étaient effarés, Oane arborait un sourire plein de sérénité.




Il dit: “N’ayez crainte, car ma mort n’est qu’un passage pour rejoindre Dieu. J’ai atteint la place que Dieu m’a réservé dans le monde et ait accompli ce qu’Il attendait de moi. La mort n’est pas pour moi la perte de la vie mais le passage vers une autre, bien meilleure. Il en sera de même pour vous si vous savez vivre dans la vertu. Alors, que vos larmes ne soient pas de tristesse mais de joie, car le Très Haut me fait le plus beau des cadeaux. Aimez Le et Il vous aimera. Adorez-Le et Il vous bénira. Vivez dans la vertu et Il vous accueillera à Ses côtés. »


Jenah se tourne vers l’assemblée.

Ce passage de la Pré-histoire, plus précisément du chapitre d’Oanylone nous montre Oane serein devant la mort. Celui-ci savait qu’elle arriverait un jour comme elle arrivera à tous et ne la craignait pas.

La mort est la fin d’une vie terrestre, mais c’est le passage vers une nouvelle vie céleste. L’âme s’élève vers le Très-Haut où elle sera jugée selon notre conduite menée lors du séjour terrestre. Oane ne craignait pas le jugement de Dieu, car il aimait Dieu et ainsi avait confiance en son Jugement. En effet nous ne devons pas craindre le Très-Haut car il nous aime, et nous devons l’aimer. Détournons-nous de la Créature tentatrice pour nous tourner vers Lui et lui consacrer notre amour. C’est cet amour là qui nous mènera au paradis Solaire.



Ce texte nous rappelle également que comme Oane, Goclad n’aurait pas voulu nous voir triste en ce jour où nous nous réunissons pour lui. Je vous invite à sécher vos larmes et à vous souvenir de cet homme sous son meilleur jour. Souvenons-nous de son sourire, de sa bonté, de son humour, de tout ce qui nous a fait l'aimer… Rappelons nous tous un bon moment passé en sa compagnie.


Elle attendit que ces paroles se gravent dans l’air emplissant ce bâtiment avant de reprendre la parole.

J’invite maintenant ceux et celles qui ont bien connu Goclad à venir nous dire ce qu’il était, à venir nous parler de lui, et partager avec nous tous leurs souvenirs heureux qui resteront ancrés donc nos cœurs.

Jenah s’écarta de l’autel, laissant place à ceux qui voudraient intervenir. Elle prend place, assise, dans le chœur de la chapelle.  

_________________
avatar
Jenah

Messages : 9
Date d'inscription : 20/05/2012
Localisation : Luxeuil

http://bourgogne-creative.exprimetoi.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messe mémoriale

Message par Sarani le Mer 10 Juil 2013 - 13:49

Un charriot s’était arrêté depuis un bon moment devant la chapelle. Le garde qui était descendu de son cheval et avait échangé quelques mots avec la personne à l’intérieur, patientait, bras croisés et visiblement agacé. Le cocher,  lui, avait sorti une miche de pain et un morceau de fromage. Dehors, tout était silencieux. La nature restait indifférente à tout cela. Un léger vent faisait bruisser les feuilles.

Une crinière rousse détachée et ébouriffée finit par faire son apparition et le garde s’empressa, non sans soupirer, d’aller tendre la main à la jeune femme pour l’aider à descendre. La chevelure rousse que la Fiole rattacha en vrac, tranchait avec son teint blafard. Ludry s’empara de son bras afin de l’aider à avancer, mais la rouquine ne l’entendait pas de cette oreille et le repoussa, lui intimant d’attendre sur place.

Une main portée sur son flanc meurtri et l’autre sous son ventre, comme pour le soutenir, elle se dirigea vers la chapelle. Tous ses muscles étaient crispés par la douleur, son pas était lent et sa marche titubante. Elle fit une halte, l’épaule plaquée contre un arbre auprès duquel elle écuma tout son saoul avant de s’essuyer la bouche du revers de la main et de reprendre sa route. Elle posa quelques minutes le front contre le bois de la porte et y laissa couler ses doigts, la gorge nouée. Depuis que sa mère de substitution avait rendu son dernier souffle sous les coups de son mari en essayant de la défendre, Sarani était persuadée de semer le chaos autour d’elle, apportant mort et malheur à son entourage. Elle tentait de puiser la force pour affronter le résultat de ce nouveau décès alors que sa tante venait d’être mise en terre, et qu’elle portait encore l’enfant qui avait été occis par la lame qui s’était plongée dans son flanc quelques jours avant son mariage.

Un grincement se fit entendre comme la porte s’ouvrait lentement. Elle ne fit qu’un pas à l’intérieur, sans lâcher la poignée, incapable d’avancer plus. Il lui fallut prendre une profonde inspiration avant de pouvoir relever les yeux sur les présents. Les émeraudes se posèrent sur un jeune homme, de dos, qu’elle crut reconnaitre : le fils ainé du Dumb, qu’elle avait croisé une fois, au détour d’une taverne San Claudienne. Puis son regard glissa vers le gamin près de lui. Elle l’avait vu pour la première fois le jour de son mariage durant lequel Goclad l’avait menée jusqu’à l’autel. Le lendemain, Goclad n’était plus. Elle leur avait emprunté leur père pour prendre la fonction du sien qu’elle n’avait jamais connu, et avait l’impression de le leur avoir volé, de l’avoir tué. Le sans-nom s’acharnait autour d’elle, détruisant tout ce qu’elle touchait. Ainsi, les présents avaient perdu un père, un frère, un oncle ou un ami. Elle restait là, silencieuse et pétrifiée, priant pour disparaitre à cet instant.

_________________

"Leif_von_dumb : Sarani c'pas une alcoolique, elle boit par nécessité de consommation, c'tout"
Spoiler:
avatar
Sarani

Messages : 643
Date d'inscription : 25/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messe mémoriale

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum