Lorsque la curiosité a raison de la volonté...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lorsque la curiosité a raison de la volonté...

Message par Chevreux le Jeu 18 Fév 2016 - 16:45

Des jours s'étaient passés depuis le jour où l'homme, qui se dirigeait doucement vers le bâtiment, avait eu une discussion avec un des membres du groupe vers lequel il s’apprêtait à rencontrer.

Il avait passé ces journées a réfléchir à de multiples questions. En fait, l'homme était en pleine réflexion sur son avenir personnel. Les années commençaient a prendre le dessus sur l'énergie de l'homme. Tant de guerres, tant de travail. Et toujours, il avait continué a se battre, par le verbe ou le fer. Il n'était pas de ceux qui favorisaient l'abandon à l'effort.

Mais le temps était vicieux. Le temps grugeait les muscles, les rendant plus faibles. Il usait le corps empêchant celui-ci de guérir aussi rapidement de ses blessures. L'homme avait bien tenté de continuer a se battre avec la plume, travaillant avec parchemins, lettres, registres... Mais l'usure avait tout de même marqué son corps et son esprit.

Le doute, la frustration, la manie des hommes a ne chercher que les défauts sans reconnaître les qualités. L'état d'esprit de l'homme était dans un tel état qu'il avait du mal a savoir où porter son regard dans une perspective d'avenir.

C'est au beau milieu de cette réflexion qu'il avait reçu l'invitation à se joindre au groupe. Des propos qui lui avaient été dits, certaines valeurs en étaient ressorties : le respect des autres, le désir d'aider, de faire avancer les choses, la volonté d'aider son prochain. Ces valeurs, l'homme les avaient toujours mis en priorité sur sa propre vie, même si cela allait à l'occasion à son propre détriment.

On lui avait demandé de réfléchir à l'offre, de ne pas trop attendre car il fallait faire avancer les choses. On lui avait également propose "de venir voir", de s'impliquer selon sa disponibilité et qu'avec le temps, il pourrait prendre la décision de s'impliquer plus ou non. Cette possibilité de "faire quelque chose" sans pour autant s'investir comme il l'avait déjà fait l'avait décidé d'au moins venir voir, de rencontrer ces personnes. Il savait qu'il avait déjà eu des confrontations avec certains, que d'autres ne pensaient pas nécessairement comme lui. Mais n'était-il pas dit qu'il fallait donner une chance au futur sans juger sur le passé ?

ll avait donc décidé de se rendre au lieu dit avant l'échéance de sa réflexion.

L'homme était vêtu sobrement. Il avait hésité a porter la cape blanche qu'il avait porté si longtemps, ou une simple cape brune qui l'avait toujours suivi peu importe où il allait, au nom de qui il se présentait comme représentant. Son bouclier, arborant une vouivre d'or, était accroché à sa monture. Il portait à la ceinture son épée qui le suivait depuis tant d'années. Nul besoin d'un oeil averti pour y reconnaître l'usure du temps et des batailles. Mais aujourd'hui, il la portait plus par habitude que par intention de l'utiliser. En fait, il n'avait aucune intention de se battre. La présence se voulait totalement pacifique.

Arrivé près du portail, il descendit de sa monture et, tenant la bride d'une main dextre, il marcha vers le garde. Sa démarche était légèrement instable. Une blessure de bataille avait marqué sa jambe gauche pour le reste de ses jours.


« Pax Vobiscum, messire le garde.

Auriez-vous l'obligeance d'annoncer à sa grandeur Leif von Dumb l'arrivée du Chevalier Chevreux d'Entrelacs ?

Ce dernier m'a invité à venir le rencontrer en ce lieu.
»

_________________
Ne sous-estimez pas plus faible que vous !
Celui qui porte des chaînes est souvent plus libre que vous !
avatar
Chevreux

Messages : 187
Date d'inscription : 18/02/2016
Localisation : Dole

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsque la curiosité a raison de la volonté...

Message par Franchesco le Jeu 18 Fév 2016 - 20:45

Au bout d'un long chemin dont la terre témoignait de la fréquentation tant elle était remuée et marquée de sabots se trouvait une modeste guérite de pierre sombre. A l'ombre de majestueux sapins dont elle marquait la lisière, la guérite se faisait discrète et le voyageur ne pouvait la distinguer qu'une fois à portée de flèche.

Depuis le fond de celle-ci, le garde distingua un cavalier à l'horizon qui approchait à faible allure. Estimant qu'il avait encore quelques minutes, le garde lézarda un instant et bailla au corneil avant de s'éclaircir la gorge et de se mettre en poste devant la guérite. Il portait une cotte de mailles annulaires légèrement roussie, sans doute avait-elle subit un rude hiver, et un camail quant à lui d'un argent immaculé.

Le cavalier bientôt arrivé, le garde saisit son modeste bouclier de bois de la main droite et s'en équipa puis il posa sa main gauche sur le pommeau de son épée. Le bouclier était évidemment frappé des armes du domaine qu'il gardait.

Dans un hénissement noble, le cheval stoppa net devant le garde et son cavalier se fit alors connaitre.


Pax Vobiscum. Répéta le garde.
Sa Grandeur nous a fait informer de Votre arrivée prochaine Sire. Rétorqua le garde, souriant.

Un écuyer vous attend aux écuries où il prendra soin de votre destrier. Continuez le long du sentier, ajouta le garde, Vous ne pourrez manquer l'écurie Sire. Une fois pied à terre, un garde Vous conduiera à bon port.

[Bonjour JD Chevreux, ça fait longtemps. Les droits suivront ce post, le temps qu'une personne qui le peut vienne le faire. Ce se ra rapide. JD Franchesco.]

_________________
Franchesco Galli
avatar
Franchesco

Messages : 413
Date d'inscription : 24/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsque la curiosité a raison de la volonté...

Message par Chevreux le Jeu 18 Fév 2016 - 22:27

Il ne fallu qu'un bref instant avant que quelqu'un ne vienne lui répondre.
Un visage qui ne lui était pas méconnu... enfin si sa mémoire ne lui faisait pas encore une fois de vilains tours.


« Je vous remercie, messire.

Avant de me rendre aux écuries, puis-je vous poser une question ?
»


Le chevalier regarda bien l'homme... Où l'avait-il déjà vu ?

« Votre visage ne me semble pas méconnu mais hélas, ma mémoire me fait défaut. Cela me semble être loin. Et vous ne semblez pas surpris de me voir, enfin, pas comme si je vous étais tout à fait étranger. »

Affichant un sourire, le chevalier attendit la réponse. Après tout, n'était-ce pas la curiosité qui l'avait convaincu de venir en ces lieux ? Autant laisser libre court à cette curiosité. On y apprend tant de choses grâce a elle. Et il n'était pas pressé... Il pouvait bien attendre quelques secondes de plus.

--------------------
[HRP:
Bonjour JD Francesco. Longtemps en effet... Merci !
/HRP]
--------------------

_________________
Ne sous-estimez pas plus faible que vous !
Celui qui porte des chaînes est souvent plus libre que vous !
avatar
Chevreux

Messages : 187
Date d'inscription : 18/02/2016
Localisation : Dole

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsque la curiosité a raison de la volonté...

Message par Franchesco le Jeu 18 Fév 2016 - 23:09

[On ne s'est pas compris, j'ai posté avec mon compte mais le garde est un PNJ Wink Je reconnais l'ambiguité ; j'ai préféré traiter votre arrivée comme ça. JD F.]

Les yeux plissés du fait du contre jour, l'homme grimaça et inclina la tête l'air perplexe. Son camail glissa un peu trop sur son front, lui conférant une légère allure grotesque. A son tour il scruta le chevalier du regard, portant sa main gauche au dessus de ses yeux pour les en protéger du soleil et voir plus nettement.

Et bien... Euh... Sire... reprit-il hésitant, Je ne crois pas...

Laissant retomber sa main, le garde paraissait inquiet. Comme pour compenser son mal aise, il se racla la gorge replaça son camail tout en radoptant une posture plus rigide.

Je ne voudrai pas vous manquer de respect Sire mais votre tête ne convoque aucun souvenir en moi... A m... Il s'interrompit aussi sec, par reflexe ; Il était évident qu'un chevalier à l'allure si noble ne fréquentait pas les mêmes maisons de passes que lui. Non, vraiment, Sire. se corrigea-t-il.

_________________
Franchesco Galli
avatar
Franchesco

Messages : 413
Date d'inscription : 24/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsque la curiosité a raison de la volonté...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum