Le puits à souhaits...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le puits à souhaits...

Message par Victoire le Sam 28 Avr 2012 - 0:28



Non loin de la chapelle, en suivant l’étroit chemin pavé, il attend qu’on vienne solliciter son aide...

La légende dit qu’il serait gardé par de petits êtres magiques, aux pouvoirs gigantesques. Des lutins, dit-on, et plus précisément de proches parents de ceux qui ne se font voir qu’un jour par an...le 17ème de mars exactement.

Jetez-y une piécette ou deux, par poignées s’il le faut. Si vous aurez été assez généreux, si vous y aurez cru assez fort, si les planètes furent correctement alignées et les Dieux des Eléments disposés à vous entendre…alors votre souhait se réalisera.

Mais attention!

Il suffira d’un regard, même bref, même distrait, même involontaire vers le fond du puits pour que la magie soit immédiatement et irrémédiablement rompue. Car nul ne sait ce qui se cache dans les profondeurs obscures de ce tunnel vertical, mais on murmure qu’y régneraient des créatures maléfiques, qui aspireront à jamais vers les ténèbres les âmes de ceux qui auront osé les déranger…

Tintintinnnn !


Dernière édition par Victoire le Ven 10 Aoû 2012 - 2:43, édité 3 fois

Victoire
Fille du Comte
Fille du Comte

Messages : 270
Date d'inscription : 10/05/2011
Localisation : In ya face!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le puits à souhaits...

Message par Clarysse le Sam 28 Avr 2012 - 9:21

Clarysse avait eu les yeux tout brillant quand sa cousine victoire lui parla du puit à voeux...Tout d'abord septique puis après émerveillée. Elle ne demandait cas voir si toute l'histoire était vrai.
Un puit qui réalisait les voeux...C'était un mélange que toute était possible et même un peu de tyrannie...Clarysse réfléchissait un peu durant le trajet, elle allait pouvoir faire plein de voeux du plus niais au plus grand et merveilleux.

Toute en parlant avec sa Vivi elle imaginait bien lancer des pièces pour avoir son petit nom de comète....Puis aussi que son père arrive bientôt pour ne plus la quitté...Et puis une armoire rempli de nouvelles robes! Et puis avoir le pouvoir de cramer toute personne qui allait lui poser problème.

Clarysse passait des sourires angélique aux sourires démoniaques et intérieurement elle riait....Oui oui si ce puit était vrai tout lui serait donc possible! Que demander de plus avoir la possibilité que tout ce qui lui passe par la tête ce réalise.

Mélange d'impatience mélange de naïveté...Elle regarda sa cousine.


Ma Vivi montre moi ce puit... Il est ou ? On peut faire combien de voeux? Tu es sur tu es sur que tout les voeux ce réalise hein....

Sa tête allait de gauche à droit... Droit devant elle puis en arrière...Mais le chemin était long elle voulait pouvoir réalisée tout ses voeux du haut de ses 15 ans.

Clarysse s'arrêta une minute...Avait elle pensée a prendre sa bourse...fouillant dans ses braies car oui oui pour être bien dans la découverte rien de mieux que des braies! Les robes s'était pour être toute jolie durant les moment familial ou les tavernes. Enfin c'est une autre histoire.

Après avoir bien constater que sa bourse était là et qu'elle devait être pleine d'écus le sourire était encore plus grand


Ma Vivi re dit moi encore cette histoire de puit s'il te plaît je veux pas faire de bêtise...faut que tout les voeux ce réalise.
avatar
Clarysse
Cousine du Comte
Cousine du Comte

Messages : 165
Date d'inscription : 04/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le puits à souhaits...

Message par Victoire le Dim 29 Avr 2012 - 10:46

Ma Vivi montre moi ce puit... Il est ou ? On peut faire combien de voeux? Tu es sur tu es sur que tout les voeux ce réalise hein...

L’impatience innocente de sa cousine fit sourire l’Héritière. Tenant toujours fermement le bras de son interlocutrice, elle s’engouffra dans le bâtiment, royaume des palefreniers, à qui elle avait ordonné plus tôt de seller deux montures, en prévision de leur promenade.

Enfin, Clarysse…Si je t’en parle, c’est bien parce que je veux te le montrer ! Quel intérêt sinon ? Mais à pieds, ce serait trop long, vois-tu. Et puis je ne suis pas habillée pour. C’est pour ça qu’on prend les chevaux ! Tiens, je te laisse Imperator. Moi je monterai Gaga, pour changer…

Et l’Impérieuse de se retourner vivement vers un employé :

Archibald, ne reste pas planté là bon sang ! Aide donc ma cousine à grimper en selle!

Puis elle prit le temps de ramasser une carotte trainant dans l’un des seaux à friandises et l’offrit à la jument, qu’elle savait fort gourmande. Ceci fait, elle mit le pied à l’étrier, agrippa la crinière grise et se hissa en haut, tout en grâce et délicatesse, malgré les couches de jupons soyeux qui restreignaient ses mouvements. Car, contrairement à sa cousine, Victoire portait une robe. Une de celles qu’elle avait hérité de sa regrettée marraine:


Création exclusive signée l'AureaL...C'est simple: tu touches, on te pète les dents!

Et soudain, comme cela lui arrivait parfois, souvent sans crier gare, Sa Blondeur se perdit en ses pensées. Lèvres pincées, regard absent, elle se remémora les visages souriant de ceux –et celles, en particulier- qui lui manquaient tant au quotidien: Leonoria. Akina. La Renarde. Mauvaise, perfide, venimeuse, vipère, renarde, divine…Marie-Claire! Sa tante, sa préférée. Pour l’éternité.

Mais l’égarement ne dura qu’un court instant, car, déjà, Clarysse revenait à la charge:


Ma Vivi re dit moi encore cette histoire de puit s'il te plaît je veux pas faire de bêtise...faut que tout les voeux ce réalise.

Hein?...Ha oui, le puits. Eh bien, c’est tout bête en fait : Tu formules ton vœux…pas à voix haute, hein! Ensuite, tu jettes ta pièce. Pis…bah, tu attends. Mais surrrtout, tu ne regardes pas en bas! Après, sinon, le puits se vexe, il te boude, fait grève, toussa. La cata, quoi!

Ces quelques précisions apportées, la Fierté de Sochaux se tut. Déjà, elles arrivaient à la hauteur de la chapelle, aussi la blondinette se signa-t-elle pieusement d’un mouvement se voulant discret. Et tout en gardant le silence, jeune Sparte enroba alors l’extravagante cousine de ses irrésistibles azurs, cherchant à deviner, quitte à fouiller en les moindres recoins de son âme torturée, quels vœux cette dernière allait pouvoir soumettre aux hautes instances lutinesques…

Des robes? Des bijoux? Un mari? Un poney bleu?...La mort d’un gueux ou deux? Qui pouvait savoir?...Et si tout cela se réalisait? Devait-elle s’attendre à voir la FC tout entière s’embraser? Hum…Flippant tout ça, quand-même!


Nous y voilà...A toi l'honneur, ma grande!, lâcha Victoire en posant élégamment pied à terre.

_________________

Victoire
Fille du Comte
Fille du Comte

Messages : 270
Date d'inscription : 10/05/2011
Localisation : In ya face!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le puits à souhaits...

Message par Clarysse le Dim 29 Avr 2012 - 12:01

Les yeux brillant Clarysse écouta à nouveau sa cousine préférée, qui lui expliquait simplement l'histoire du puits...Sautillent sur place puisqu'elle donnait le bras à sa Vivi. Puis Clarysse ce retrouva devant les écuries.

Les chevaux était plus royaux les un que les autres...Elle sourit à sa cousine


<Enfin, Clarysse…Si je t’en parle, c’est bien parce que je veux te le montrer ! Quel intérêt sinon ? Mais à pieds, ce serait trop long, vois-tu. Et puis je ne suis pas habillée pour. C’est pour ça qu’on prend les chevaux ! Tiens, je te laisse Imperator. Moi je monterai Gaga, pour changer…
>


Oui...Oui...Ben l'intérêt serait simplement de me racontée une belle histoire et me faire cherchée l'endroit....Oh ils sont magnifique ses chevaux.

Dit moi Imperator sa serait pas ta monture en général? Il est aussi magnifique Gaga...


Toute en parlent avec sa Vivi, elle s'approcha d'Imperator pour lui caresser le museau...Il fallait bien faire un premier contacte avec le cheval avant de le monter.

A peine la caresse fini sa cousine appela le palefrenier...Ni une ni deux...Clarysse ce retrouvait sur le dos d'Imperator...Quelques caresses vers la crinière, elle ce pencha vers l'oreille de l'animal et lui murmura quelques mots.


Tu seras gentil avec moi Imperator

Nouvelle caresse puis elle regarda sa cousine qui avait l'air perdu de ses pensées.

Je suis prête...Il est vraiment magnifique

Sa Vivi lui expliquait à nouveau la consigne pour les voeux durant le trajet...Clarysse écoutait attentivement...Elle souriait et réfléchissait aussi à ses futurs voeux.

Puis sa cousine s'arrêta devant la chapelle...Clarysse descendit d'Impérator...Puis ce laissa guider par sa cousine...Juste avant de rentrée dans la chapelle elle ce signa comme le voulait aristote...Même si Clarysse n'était pas encore baptiser elle le savait.

Elle regarda l'endroit totalement émerveillée.


Dis ma Vivi c'est très beau...Donc je répètes pour être sur...Devant le puits je fais un voeux dans ma tête hein....Puis après je lance l'écu.

Et je recommence à chaque fois la même chose en disant bien évidemment un autre voeux.


Petit sourire taquin

Après il faut attendre...Enfin tu sais que je n'aime pas vraiment attendre...Mais je le ferais.
Je ne regarde jamais dans le puits sinon c'est mal. Donc j'ai bien tout compris hein?


Attendent la confirmation de sa cousine pour faire son premier voeux elle lui sourit.
avatar
Clarysse
Cousine du Comte
Cousine du Comte

Messages : 165
Date d'inscription : 04/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le puits à souhaits...

Message par Victoire le Mer 16 Mai 2012 - 3:08

Après avoir confirmé à Clarysse que oui, Imperator était bien sa monture; que oui, il était beau, oui tout était beau…que, oui encore, elle avait tout compris de la procédure et ajouté enfin que tout allait bien se passer, Victoire invita sa cousine à s’avancer vers le fameux puits. Puits, qui, il fallait bien l’avouer, ne payait pas tant de mine. La première fois qu’elle l’avait vu, des années auparavant, la petite blonde n’avait d’ailleurs rien trouvé d’autre à dire qu’un « Quoi? C’est ça le truc magique? ». Mais son efficacité n’était cependant plus à prouver, car tout ce qu’avait pu souhaiter l’enfant prodige, elle l’avait, jusqu’ici, obtenu…Poney bleu compris (louée soit la Quiche). Bon…sauf quelques p’tites choses, genre: un nuage-esclave, pour l’emmener partout où elle le souhaite; un elfe multicolore de compagnie (une fois, elle a peint un laquais aux couleurs de l’arc-en-ciel, lui a collé des oreilles pointues et foutu une laisse…mais ça n'a pas été drôle longtemps…ledit laquais s’est accidentellement noyé depuis, un boulet accroché au pied, paix à son âme !) ; Un mouton qui chante et qui danse, en tutu mauve…Pis quelques autres machins. Mais sur la masse, on dira que le puits s’en sort pas mal.

Restée un peu en retrait, l’Héritière déchargea tranquillement les chevaux pendant que la brunette formulait ses premiers vœux. Une couverture, une bouteille de mirabelle offerte -un peu à son insu- par Niconoss, deux coupes, quelques biscuits, les ombrelles. A priori, le strict minimum pour une courte escapade entre cousines. Entre deux gorgées, elle zieutait Clarysse, ne pouvant s’empêcher de sourire à chaque fois tant elle semblait concentrée.


Attention, cousine…ne te penches pas trop tout de même! Il parait que nul n’est jamais ressorti vivant de ce trou!, lança-t-elle au bout d’un moment, d’un ton gentiment moqueur, avant de ricaner et replonger, l’air de rien, son joli nez dans sa coupe.

Quand la fille de Richard eut terminé, celle de Leif se releva, engouffra un biscuit dans sa bouche, s’essuya les mains à son mouchoir de soie, le replia soigneusement pour…le jeter parterre -parce que tout compte fait, elle se savait pas quoi en faire d’autre vu qu’il était sale- et s’avança à son tour vers le puits. Ceci fait, elle sortit de sa manche un petit écrin de velours pourpre, l’ouvrit le plus délicatement du monde et attrapa entre deux doigts prudents la précieuse pierre qui y était cachée. Un petit rubis, finement taillé. Aux souhaits importants, moyens importants! Puis elle ferma ses yeux en frottant le brillant caillou, comme pour attirer la chance, et formula mentalement son unique vœu du jour:

Cher puits, je veux que Brisson vienne s’installer en Franche-Comté. Fais ça comme tu le sens, mais fais-le. Pis, ahem…merci. D’avance.

Poc!

Ça, c’était fait. Ne restait plus qu’à passer à la seconde partie. Après que Clarysse lui ait resservi un verre, elles trinquèrent, naturellement:


Mort aux cons! Gloire à Dumb.

Et sa cousine se remit joyeusement à papoter, ce qui n’était malheureusement pas dans les projets de la sochalienne. C’est pourquoi, elle se permit d’interrompre la prétendante au titre de Comète:

Clarysse, ma chère Clarysse. Tu sais quoi? Je n’ai pas très envie de bavarder…Non, non, ne râle pas tout de suite! Je te connais, tu vas encore dire qu’on ne t’écoute pas. Mais tu te tromperais. En fait, c'est moi qui vais parler. Ces derniers temps, j’ai bien compris que tu n’étais pas au mieux de ta forme. Les prises de bec avec lui ou elle, toussa...

Et Victoire de se lever, brandissant un index portant à lui seul, en cet instant, toute son autorité naturelle. Avant de continuer:

Mais ces temps-là sont révolus. Tu es une Dumb. Et être une Dumb ne se résume pas à cramer des gens toute la sainte journée pour notre bon plaisir. Etre une Dumb, c’est être au-dessus de tout, de tous. Nec pluribus impar. Tu es ma cousine, tu mérites mieux que ces petitesses auxquelles tu t’abaisses sans t’en rendre compte. Tu es ma cousine, et à partir d’aujourd’hui, tu vas me promettre de ne plus pleurer. Tu ne douteras plus, tu ne baisseras plus ni la tête, ni les yeux, ni les bras. Aujourd’hui, toutes tes peines disparaitront, à jamais, car telle est ma volonté. Qu’elle soit donc faite !

Reprise de souffle.

Mais d’abord…

Un regard, un demi-sourire.

Clarysse von Dumb, lève-toi.

Et on tire la cousine, d’une main, vers le haut. Hop!

LA SUITE!, lança-t-elle d’une voix sèche.

Sur ce, elle tapa par deux fois dans ses mains. L’instant d’après, une file de serfs, pareille à une colonie de fourmis, sembla surgir d’entre les feuillages. Ils tenaient chacun robes, bijoux, parfums, chapeaux ou chausses cousues d’or. Tous se positionnèrent sagement en ligne, face à Clarysse, en attendant les suivants. Le dernier présenta d’abord un panier à Victoire, qui se saisit de son contenu, puis il s’effaça, rejoignant le rang.

Tout ceci est à toi. Sois-en digne.

Et, jetant un coup d’œil à ce qu’elle avait dans ses bras :

Ha oui…Hum, tout le reste à été, disons, indirectement payé par Sa Grandeur ton oncle, mais…Ca, c’est de moi. Elle s’appelle Esther.



(Précisons que cette main boudinée, qui tient le petit boudinou à poils, n'est PAS celle de Vivi...B***ch please!)

_________________

Victoire
Fille du Comte
Fille du Comte

Messages : 270
Date d'inscription : 10/05/2011
Localisation : In ya face!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le puits à souhaits...

Message par Clarysse le Mer 16 Mai 2012 - 10:42

Clarysse avait eu confirmation qu'elle avait tout comprit après avoir sautiller un peu et un grand sourire aux lèvres, elle s'avança pour un écus dans une main et dans l'autre sa jolie bourse toute pleine....Oui oui elle était à ce moment là pleine d'écus.

Clarysse prit une grande respiration et ce mit à pensée dans sa tête:
Alors tout d'abord j'aimerais que mon papa d'amour arrive enfin en Franche-Comté et qu'il s'installe ici.

En même temps qu'elle énonçait son voeu elle lança la pièce et entendu le plouf! Petit sautillement oui oui ce voeu là était super méga important.

Grande respiration et autres voeux:


Je veux vendre vite mais alors trés vite mes champs pour aller voir ou m'installer après.

Nouveau plouf et petit sautillement...et nouvelle pièce dans sa main droite.



Cher gentil puits qui est trés gentille...oui oui tu es gentil j'aimerais que une personne disparaisse vite mais alors trés vite ...Crame là ou fait la enlevée pour qu'elle parte loin mais alors trés loin.

Les yeux de Clarysse s'illumina d'un air sadique...Mais pas grave quoi elle en avait le droit vu ce qu'elle avait encaissée. Nouvelle pièce dans sa main droit donc nouveau voeu.

J'aimerais avoir mon joli titre de comète...Car c'est jolie sa brille c'est parfait quoi !

Nouveau plouf...Puis la voix de sa cousine la sortie de ses voeux en un sursaut.

<Attention, cousine…ne te penches pas trop tout de même! Il parait que nul n’est jamais ressorti vivant de ce trou!>

Petit sursaut pour elle et regard à sa cousine

Hum...Oui oui je fais trés attention cousine de mon coeur...

Retour à ses voeux...

S'il te plaît fait que plein plein de nouvelles robes et plein de belles choses m'arrive.

Clarysse avait encore plein de voeux en tête mais elle s'arrêta là...Il ne fallait pas abuser des bonnes choses sinon sa pourrait ce retourner contre elle quoi!

Elle ce retira de devant le puis puis réalisa qu'elle avait bien vider sa bourse un petit rougissement ce fit voir ...Puis après un sourire Zut quoi...Fallait bien profiter de temps en temps d'avoir une t'elle possibilité.

Clarysse laissa sa place à sa cousine et la regarda faire ses voeux...avec un petit verre à la main ...Puis ce rendit compte que sa cousine avait soif...donc la servit puis lui donna son verre.

Quand sa Vivi vint s'installer vers elle que ses voeux avait était formuler Clarysse eu envie de parler mais vite fait sa cousine la re cadra...Petite moue mais voilà quoi quand Vivi dit un truc on l'écoute.

Puis sa cousine ce mit à parler Clarysse l'écouta puis grimaça quand elle entendu ce qu'elle avait à dire.


<Clarysse, ma chère Clarysse. Tu sais quoi? Je n’ai pas très envie de bavarder…Non, non, ne râle pas tout de suite! Je te connais, tu vas encore dire qu’on ne t’écoute pas. Mais tu te tromperais. En fait, c'est moi qui vais parler. Ces derniers temps, j’ai bien compris que tu n’étais pas au mieux de ta forme. Les prises de bec avec lui ou elle, toussa...
>

Petite grimace et yeux qui regarde le sol

<Mais ces temps-là sont révolus. Tu es une Dumb. Et être une Dumb ne se résume pas à cramer des gens toute la sainte journée pour notre bon plaisir. Etre une Dumb, c’est être au-dessus de tout, de tous. Nec pluribus impar. Tu es ma cousine, tu mérites mieux que ces petitesses auxquelles tu t’abaisses sans t’en rendre compte. Tu es ma cousine, et à partir d’aujourd’hui, tu vas me promettre de ne plus pleurer. Tu ne douteras plus, tu ne baisseras plus ni la tête, ni les yeux, ni les bras. Aujourd’hui, toutes tes peines disparaitront, à jamais, car telle est ma volonté. Qu’elle soit donc faite !
>

Releva les yeux comme sa cousine lui dit...Un air triste mais l'écoutent ...Elle attendait de pouvoir en placer une

Mais ma Vivi c'est pas tout le monde que je veux cramer voyons...C'est jusque quelques personnes...Et puis l'on chercher aussi quoi!

Mais bon dans le fond tu as pas totalement tord....


Petite grimace mais écoutant à nouveau sa cousine, Ce que Vivi ne savait pas c'est que si ses voeux ce réalisaient elle serait bientôt plus en prise de tête avec certains...Et puis Clarysse était trés vive et n'avait pas peur de dire le font de sa pensée...Bon d'accord elle n'y allait par quatre chemins quand elle avait un truc à dire.

Puis sa cousine l'invita a ce lever ...Chose qu'elle fit tranquillement et regarda sa Vivi.
A peine lever sa cousine prit une voix sèche...Puis pleins de personnes sortie des feuillages...Clarysse eux les yeux totalement brillant que de belle chose...Mais pour qui...Oh sa cousine fini par lui dire...Elle allait lui sauter dans les bras quand elle s'arrêta net car Vivi avait un panier dans les mains.


Tous ça c'est pour mouaaaa ? Wouaaaaa Merci merci merci c'est trop jolie trop beau....Un de mes voeux c'est déjà réalisée...Trop bien ce puits. Il y a quoi dans le panier?

Sa cousine lui expliqua puis lui dit que dans le panier c'était une surprise d'elle...Elle s'approcha doucement...Puis leva le panier en même temps que Vivi lui dit qu'elle s'appelait Hesther.

Clarysse eu les yeux tout brillant et prit la boule de poile


Oh...Elle est trop belle ....Merci merci merci beaucoup.

Clarysse était toute émotionnée de tout ça et puis Hesther était tellement jolie elle la serra fort contre son coeur.

Je serais plus jamais toute seule...Je vais m'en occupée et lui donner plein d'amour ...Mai Vivi merci beaucoup si tu savait comme sa me rend Heureuse.

S'approcha de sa cousine et lui fit plein de bisous

Il faudra que je remercie aussi Tonton Leif...Je suis vraiment heureuse.

Elle ne savait plus ou donner de la tête mais avait toujours hesther contre elle est s'amusa à lui expliquer.

Ma petite Hesther...Je t'explique toute suite hein...tu vois tout ses jolies cadeaux? Et bien il te faudra faire attention de pas les manger....Et puis je vais beaucoup m'occuper de toi..On va être super heureusement et tout ça on le doit à Tonton Leif et à ma Vivi chérie de mon coeur ...La meilleure cousine du monde entier ...Oui oui du monde entier.

Clarysse avait les yeux tout brillant de joie.
avatar
Clarysse
Cousine du Comte
Cousine du Comte

Messages : 165
Date d'inscription : 04/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le puits à souhaits...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum