Nota Bene Lettre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nota Bene Lettre

Message par Leif le Lun 12 Mai 2014 - 2:38

Leif_von_dumb a écrit:

    De nous, Leif von Dumb de Sparte, Comte de Sochaux, Vicomte de Chemin, Vicomte de Rochefort-sur-Nenon et de Valentigney, A vous, Sarani de la Fiole Ebréchée de Benoic par Alliance, Dame de Saint-Loup, Pour celle qui déplore leur complainte. Pour ceux, en quête d'étreinte. Salut. Nous commençons ce vélin par quérir de vos nouvelles et de votre santé, ainsi que sur la pérennité de St-Loup et de ces habitants, de nos taxes, du  commerce de nos amis les Raquouets et de leur savoir vivre éducatif, enfin vous l'aurez compris nous quérons. Il est vrai que, depuis peu nos correspondances ne furent pas régulières et assidues et nous somme le premier, voir le protagoniste de cette distance et de cette éloignement soudain. Nous avons provoquer de la disparité et nous le savons.Il va s'en dire, que je m'absous à vous pour cela. Et j'augure sans peine votre miséricorde profonde pour tout ça. Mais malgré la distance, nous nous préoccupons de la personne qui est la vôtre et cela n'est pas dû au fait seul que vous êtes la vassale d’un fief nous appartenant, mais parce que vous êtes une personne chère à Sochaux et cela, quoi qu'il arrive. De ce fait donc, vous pouvez sans la moindre gêne venir déguster notre bon vin de nos vignes, fermenté par les meilleurs paysans de la terre franche, quand vous le voulez et quand vous le souhaiterez. Et nous savons, mes viticulteurs et moi-même que vous appréciez les bons crus. Cependant, ne nous enivrons pas de mots. Parlez-moi de vous, de votre Lance à Mari, de votre expérience militaire et de vos idées, bien à vous, écarlate. Et vous demandons, par curiosité qui nous est propre de nous narrer votre vie depuis la disparition du lion endormi dans votre cœur, dites ... Qu'avez-vous vu ? Avez-vous vu l’aberration humaine évoluer sur les grandes ères ? La déchéance de l'esprit est-elle toujours la même ? La plume l'emportera-t'elle, croyez-vous, sur ces défiances ? Nous n'allons pas vous pourfendre de question, enfin vous nous connaissez, vous savez que les interrogations sont pour notre personne, passion et ivresse.Conter, narrer et élucider moi votre être. Fait en ce jour, Le IIème du Mois de Novembre Mille Quatre Cent Soixante et Un, En Terre Sainte de Sochaux, Capitale des Muses.Sochaliennement Vôtre,




    De nous, Leif von Dumb de Sparte, Comte de Sochaux, Vicomte de Chemin, Vicomte de Rochefort-sur-Nenon et de Valentigney, A vous, Sarani de la Fiole Ebréchée de Benoic par erreur, Dame de Saint-Loup, Joie et amitié animent nos sens à la réponse de mon vélin, Nous quérions et vous aviez quis, aux mystérieux langage sybyllin, Salut.Nous sommes sur un point rassuré que votre existence tout comme votre être n'aient point changés, les loups animent toujours votre cœur, malheureusement la lune guide à contre-sens. Désespoir lunaire ! Votre âme meurtrie. L'étreinte de notre personne, que vous décrivez comme celle d'un père, reste inchangée à votre égard, il suffit de revenir ... Près de nous. Ni à droite, ni à gauche, mais en face de celui qui est votre égal. Nota Bene du Scribe : Il ne parle pas en taille. Vous vous êtes exprimée et nous vous avons entendue. Nous avons saisi que la nuit est froide sans nous, que vous êtes perdue sans nous, que l'irrésistible mal qui vous ronge ne peut être calmé que par nous. Vous voyez où je veux en venir, n'est-ce pas ? Un détachement de ma personne, est nocif pour la santé. Au vu de mon acquisition du pardon, je vous pardonne en retour. Je pardonne votre ignorance sur ma personne. Je pardonne l'orgueil qui est le vôtre et la faiblesse qui vous ronge parfois.Et c'est d'une paternelle tendresse que je pardonne l'innocente candeur qui fut la votre lorsque vous vous fûtes écartée de moi.En outre, nous somme rassuré sur la gestion de St-Loup, une bicoque vous fut remise et vous en avez fait un château. Il était prévisible que cela ne devienne pas un havre de paix, et que la débauche d'alcoolisme soit à la hauteur des fûts en tout genre, mais tout de même, Dame de St-Loup ne croyez-vous pas qu'une cannibale en garde rapprochée ne soit défaillante dans le rapprochement de votre personne ? Faites attention à vos mollets. Votre Lance à Mari ne vous satisfait donc pas en amour ? Tristement prévisible. Il n'est que manche, une lance à rien et aucunement il est et sera une lance d'amour. Quittez donc cet homme aussi limité qu'un lance à balai, vous méritez mieux et puis un Loup ne s'adonne pas au ménage. Comprenez-bien, que les choses que vous avez vues sont pour nous des pièces misérables dont l'accoutumance du déjà vu nous ronge l'esprit du bon sens, il n'est que défiance d’accommoder peine ou regret d'avoir aperçu le misérabilisme de l'esprit, mais heureusement, nous sommes aussi grand dans l'oubli et nous vous conseillons d'en faire de même. La misère politique et humaine doit être combattue, et vous savez que c'est à cela entre autre que je prédestine mes compétences les plus belles, nous ne pouvons pas laisser une minuscule ombre de lumière du désastre s'abattre sur nos fiers comtois, nous ne pouvons pas observer cela sans éprouver de l'amertume et du remord et c'est bien à cela que notre vie est vouée : empêcher le ver d'exister. Nous sommes papillon, ils sont vers. Mais qu'importe ! Nous apercevons le soleil et nous existons dans l'éternité de nos éphémères palabres, voyez Dame de Saint-Loup, nous vous comprenons. Le reste n'est que futilité de détails, l'important c'est que vous ayez compris et construit.Et vous avez construit, vous me citez l'excellence de St-Loup, des loups, de vos loups. Nous sommes rassuré que votre force soit vouée à une cause comme celle-ci et que le gîte soit offert à tout ceux qui s'enorgueillissent de défendre des fiefs qui appartiennent à mon statut, qu'ils graillent et qu'ils boivent jusqu'à plus soif comme ils leur plaira, mais qu'ils n'oublient de porter sueur et sang à ma bannière, enfin à nos bannières. Mais augmentez leur solde, au vu de leur utilité de présence réconfortante auprès de votre âme ; cadeau de Sochaux. La construction est faite avec de bon matériaux. Et oui, qui êtes vous ? Qui sommes-nous ? Pour nous, nous en savons rien et cela ne nous intéresse peu. Alors que vous, vous êtes l'excellence même des astres du soir, la clarté des rosiers, la chaleur du feu, la brise du vent ... L'éloquence des justes et l'intrépide des fous. Vous êtes vous, et vous êtes tout. Êtes-vous hystérique ? Sûrement, hystériquement compétente. Êtes-vous comme votre mère ? Je ne peux vous répondre pour ne l'avoir pas connue. Pour le bûcher, cherchez-le à votre aise, vous ne le trouverez jamais, on ne brûle que la populace et aucunement les nobles et entendez-bien, que si nous apprenons que vous vous apprêtez à brûler, nous cramerons tout. L'aberration, c'est quand une personne telle que vous, dans une immense absurdité, ne pense pas convenablement. Vous savez, nous ne risquerons jamais de côtoyer aberration au sein de nos proches, ne vous insultez pas et ni ne m'insultez. La seule aberration c'est l’existence des cons. Nous vous écrirons un autre vélin pour conter notre vie, nous manquerons d'encre sinon et de vélin et nous avons la mauvaise habitude d'étaler trop abondamment notre excellence, nous acceptons vos remerciements et fêterons dignement votre confiance en la personne qui est la nôtre. En outre, nous allons finir d'un point final cette lettre de réponse, cependant il faut tout de même que vous appreniez à écrire, il faudrait aussi que vous et moi nous arrêtons de tuer des scribes, il pourrait y avoir des pénuries à cause de nous. Mais pour respecter la tradition, nous allons faire de même. PS : Nous nous sommes permis d'user d'oxymores dans la présente, que voulez-vous ... La gourmandise de l'écrit. Enivrez-moi de votre réponse prochaine. Fait en ce jour, Le XVIIème du Mois de Novembre Mille Quatre Cent Soixante et Un, En Terre Sainte de Sochaux, Capitale des Muses. Sochaliennement Vôtre,


_________________
« Le premier précepte d'un roi, c'est de savoir supporter la haine. »
avatar
Leif
Comte de Sochaux
Comte de Sochaux

Messages : 1624
Date d'inscription : 29/10/2009

http://sochaux.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum